Laveuse à genoux

Paysanne méritante, elle fait un dur métier. Tout le monde sait à quel point l'eau était rare autrefois, il fallait l'économiser, rendant la "bugado"-lessive encore plus difficile .

Plus de détails

54,00 €

La tenue de travail de la lavandière est toute simple, vêtue d'une robe et d'un tablier ; elle tient dans une main son battoir et de l'autre un savon de Marseille, ce fameux cube ayant fait la fortune de nombreux industriels au XIX e siècle qui est toujours fabriquer aujourd'hui. De sa mousse, le linge du nouveau-née sortira d'une pureté absolue .