Femme à l'ail

La femme à l'ail porte dans sa main une tresse d'ail dont elle ne se sépare jamais. Son importance est de premier plan, l'ail étant un élément essentiel de la cuisine provençale. L'ail protège des microbes et l'on en donne aux jeunes enfants, il donne son caractère à de nombreux plats.

Plus de détails

Exclusivité web

13,00 €

Autrefois , durant le mois de juin , se tenait dans les villages la "foire à l'ail". On pouvait y voir d'énormes tas ou les anciens Provençaux venaient acheter leurs provisions annuelles.La foire à l'ail se double de la "foire aux tarraieto ", petites poteries de couleur verte ou brune, en terre vernissée qu'on offre aux enfants pour leurs ménages de poupées, de même que des " rossignols ", minuscules cruches dont le bec est un sifflet. On les remplit d'eau, et il suffit de souffler pour entendre, à s'y méprendre, les roulades de l'oiseau.Pas étonnant que notre marchande qui arrive de la montagnette se dirige vers la crèche avec dans une main une tresse d'ail et dans l'autre une cruche qui ne l'a quitte jamais.